De la peur à la performance ou comment passer la frontière

En avançant en âge,👨🏻‍🦳👩🏻‍🦳 il n’est pas rare d’entendre : « Avant j’étais capable de faire tel ou tel chose et maintenant, j’arrive de moins en moins à en faire ». Par exemple, la conduite automobile,🚗 la capacité d’apprentissage ou de mémorisation 😥. Cela amène aussi de plus en plus de peurs. On peut perdre confiance en nos capacités ou craindre d’essayer de nouvelles choses. Comme si la zone de confort n’étant plus stimulée commence à rétrécir. Or, plus on se familiarise à sortir de notre zone de confort pour aller vers l’apprentissage, plus la zone d’apprentissage s’élargit.
Qu’est-ce que cela va changer en vous si vous explorez ou sortez de votre zone de confort?
🏎 Dépasser la zone de confort c’est atteindre la zone d’excellence. Pour passer la frontière entre les deux, on peut rencontrer de la peur ou de la résistance et cela est tout à fait normal car on augmente légèrement notre niveau de stress.
👉🏻Or, c’est justement ce stress qui permet la réactivité et l’augmentation du niveau d’attention.
On atteint un niveau plus optimal car on va être prêt et challengé par ce qui est en train de se passer et c’est souvent cette zone qui devient une zone de performance. 🦾
Donc, étrangement on va vers une zone agréable. Il faut savoir qu’à ce moment, notre cerveau crée de nouvelles connexions neuronales et cela augmente nos capacités. De loin on peut avoir un peu peur de cette zone mais une fois qu’on l’a traversé elle devient stimulante et on gagne en confiance.
Donc, en prenant soin de sortir de la zone de confort et d’aller dans la zone de connexion et d’apprentissage, on peut devenir aventurier même à 70 ans ! 🧓🏻👴🏻
Cependant, il y a un moment où l’être humain a besoin d’être dans sa zone de confort car c’est un peu comme rentrer à la maison.🏚 Mais l’important, c’est de ne pas s’y laisser enfermer comme dans une cage dorée.
Et toi, comment sors-tu de ta zone de confort?
Retour haut de page